FANDOM


Le Château ambulant (ハウルの動く城, Hauru no ugoku shiro) est un film d'animation japonais réalisé par Hayao Miyazaki en 2004.

Synopsis Modifier

La jeune Sophie, âgée de 18 ans, travaille sans relâche dans la boutique de chapellerie que tenait son père avant de mourir. Lors de l'une de ses rares sorties en ville, elle fait la connaissance de Hauru le Magicien. Celui-ci est extrêmement séduisant, mais n'a pas beaucoup de caractère... Se méprenant sur leur relation, une sorcière jette un épouvantable sort sur Sophie et la transforme en vieille femme de 90 ans.

Accablée, Sophie s'enfuit et erre dans les terres désolées. Par hasard, elle pénètre dans le Château ambulant de Hauru et, cachant sa véritable identité, s'y fait engager comme femme de ménage. Cette "vieille dame" aussi mystérieuse que dynamique va bientôt redonner une nouvelle vie à l'ancienne demeure. Plus énergique que jamais, Sophie accomplit des miracles. Quel fabuleux destin l'attend ? Et si son histoire avec Hauru n'en était qu'à son véritable commencement ?

(Source : AlloCiné)



Bande annonce Modifier

Le Château Ambulant - Bande annonce restaurée HD

Le Château Ambulant - Bande annonce restaurée HD



Les Personnages Modifier



Fiche technique Modifier

  • Titre original : ハウルの動く城 (Hauru no ugoku shiro)
  • Titre français : Le Château ambulant
  • Titre international : Howl's Moving Castle
  • Réalisation : Hayao Miyazaki
  • Scénario : Hayao Miyazaki, adapté du roman Le Château du Hurle de Diana Wynne Jones
  • Musique : Joe Hisaishi et Youmi Kimura
  • Production : Rick Dempsey, Ned Lott, Toshio Suzuki, John Lasseter, Hayao Miyazaki
  • Pays d'origine : Japon
  • Langue originale : Japonais
  • Format : Couleur
  • Dates de sortie : 5 septembre 2004 (Italie) ; 20 novembre 2004 (Japon) ; 12 janvier 2005 (France) ; 30 mars 2005 (Belgique)



Distribution Modifier

  • Sophie, jeune : Chieko Baisho (VO) ; Laura Préjean (VF)
  • Sophie, âgée : Chieko Baisho (VO) ; Frédérique Cantrel (VF)
  • Hauru : Takuya Kimura (VO) ; Rémi Bichet (VF)
  • Sorcière des Landes : Akihiro Miwa (VO) ; Catherine Sola (VF)
  • Calcifer : Tatsuya Gashuin (VO) ; Thierry Leroux (VF)
  • Marco : Ryunosuke Kamiki (VO) ; Simon Koulissa (VF)
  • Prince Justin : Yo Oizumi (VO) ; ? (VF)
  • Hin, le chien : Daijiro Harada (VO) ; ? (VF)
  • Madame Suliman : Haruko Kato (VO) ; Manoëlle Gaillard (VF)
  • Lettie : Yayoi Kazuki (VO) ; Céline Mauge (VF)
  • Mère de Sophie : ? (VO) ; Anneliese Fromont (VF)



Anecdotes Modifier

L'adaptation d'un roman Modifier

En 1992, Diana Wynne Jones déclare : "Je pense que, avec son décor unique qui ouvre sur des paysages multiples, Le Château de Hurle pourrait également se prêter au cinéma. Les techniciens en effets spéciaux font aujourd'hui de tels prodiges !" Avec Le Château ambulant, Hayao Miyazaki adapte pour la première fois à l'écran un roman, paru en 1986. Bien qu'ayant élagué beaucoup d'éléments du livre, le réalisateur est toutefois resté aussi fidèle que possible.


Un cinéaste fidèle à son univers Modifier

Le royaume d'opérette décrit par Diana Wynne Jones permet à Hayao Miyazaki de rester fidèle à son univers. On retrouve ainsi les décors baroques de Kiki la petite sorcière, en y ajoutant des machines volantes comme dans Le Château dans le Ciel, ou même flottantes (à l'image de Porco Rosso). Les spectateurs avertis pourront également faire des recoupements entre Le Voyage de Chihiro et Le Château ambulant. Ainsi, lors d'une scène, le personnage de Hauru qui déprime laisse s'échaper une glue verte et visqueuse, qui n'est pas sans rappeler le monstre dont Chihiro devait faire la toilette.


Métamorphose permanente Modifier

L'univers si particulier de Hayao Miyazaki est celui de la métamorphose permanente. Nombres de ses personnages changent souvent d'identité, ou "possèdent" des doubles : Chihiro rebaptisée Sen par Yubada; le magicien Hauru dans Le Château ambulant est tantôt Monsieur Jenkins, tantôt Monsieur Pendragon. Ce personnage possède aussi un 3ème patronyme dans le livre : Hubert Berlu !


Hommage à un sculpteur de renom Modifier

L'énorme château du sorcier Hauru, tout entier constitué de ferraille, de passerelles, d'une gueule béante, crachant de la vapeur, n'est pas sans rappeler les créations de Jean Tinguely, un artiste sculpteur suisse, décédé en 1991. Ce dernier s'est fait une spécialité de sculptures réalisées à partir de métaux, des rebuts d'usine, et que l'adjonction d'un moteur permettait de mettre en branle. Ces assemblages produisaient par la suite de la musique, de la peinture ou de l'eau. L'artiste a, plus tard, ajouté des mâchoires ou des crânes d'animaux, des morceaux de tôle froissée provenant de voitures accidentées, de sorte que ses sculptures ressemblaient presque à des totems, angoissants et menaçants.


Hisaishi / Miyazaki : un duo indestructible ! Modifier

Le Château ambulant marque la 8ème collaboration entre le réalisateur Hayao Miyazaki et son compositeur favori Joe Hisaishi. Une complicité qui ne s'est jamais démentie depuis leur première collaboration, sur Nausicaä de la vallée du vent.


(Source : AlloCiné)