FANDOM


Kiki la petite sorcière (魔女の宅急便, Majo no takkyūbin) est le 5ème film d'animation du réalisateur Hayao Miyazaki, produit par le studio Ghibli et sorti en 1989 au Japon. Il s'agit de l'adaptation d'un livre pour enfants japonais d'Eiko Kadono paru en 1985.

A partir de 3 ans

Synopsis Modifier

Kiki, une jeune sorcière âgée de 13 ans, quitte son foyer familial pour s'établir seule dans une nouvelle ville inconnue. Elle exerce alors une activité de livraison rapide par les airs, car son seul réel pouvoir magique est sa faculté de voler. C'est alors que commence son apprentissage de l'indépendance, avec l'aide de nombreuses rencontres qui la soutiennent.

Bande annonce Modifier

(à venir...)

Personnages Modifier

  • Kiki
  • Jiji
  • Osono
  • Ursula
  • Tombo
  • Fukuo
  • Kokiri : Mère de Kiki
  • Okino : Père de Kiki
  • Madame
  • Bassa
  • Ketto
  • Mei : Tante de Ketto
  • Mère de Ketto

Fiche technique Modifier

  • Titre original : 魔女の宅急便 (Majo no takkyūbin)
  • Titre français : Kiki la petite sorcière
  • Réalisation : Hayao Miyazaki
  • Scénario : Eiko Kadono
  • Direction artistique : Hiroshi Ohno
  • Production : Hayao Miyazaki, Toru Hara
  • Studio de production : Studio Ghibli
  • Musique : Joe Hisaishi
  • Pays d'origine : Japon
  • Langue originale : Japonais
  • Format : Couleurs
  • Dates de sortie :
    • 29 juillet 1989 (Japon)
    • 31 mars 2004 (France)
    • 10 avril 2004 (Belgique)
    • 10 avril 2004 (Suisse)

Distribution Modifier

  • Kiki : Minami Takayama (VO) ; Adeline Chetail (VF)
  • Jiji : Rei Sakuma (VO) ; Christophe Lemoine (VF)
  • Osono : Keiko Toda (VO) ; Dolly Vanden (VF)
  • Ursula : Minami Takayama (VO) ; Laura Blanc (VF)
  • Tombo : Kappei Yamaguchi (VO) ; Olivier Martret (VF)
  • Fukuo : Koichi Yamadera (VO)
  • Kokiri : Mieko Nobusawa (VO) ; Françoise Cadol (VF)
  • Okino : Koichi Miura (VO) ; Patrice Baudrier (VF)
  • Madame : Haruko Kato (VO) ; Anne-Marie Haudebourg (VF)
  • Bassa : Hiroko Seki (VO) ; Katy Vail (VF)
  • Ketto : Yuriko Fuchizaki (VO) ; Magali Magne (VF)
  • Mei : Kikuko Inoue (VO)
  • Mère de Ketto : Mika Doi (VO) ; Carole Santini (VF)

Anecdotes Modifier

Des films destinés aux enfants Modifier

Hayao Miyazaki avoue penser d'abord aux enfants pour réaliser ses films : "J'ai écrit Le Voyage de Chihiro quand je me suis aperçu qu'il n'y avait rien au Japon qui s'adresse aux petites filles de 10 ans. Mais je l'ai réalisé aussi un peu pour moi-même. Quand on réalise des films pour les enfants, il est nécessaire de leur indiquer le sen et les valeurs de la vie. Je crois à la force des contes : ils ont un rôle important dans la formation de l'être."

Kiki féministe ? Modifier

Si les personnages féminins des films de Hayao Miyazaki sont souvent des personnages forts, de nombreuses spectatrices lui ont reproché de ne pas représenter fidèlement la condition actuelle de la femme : le personnage de Kiki est venue de ces réactions. Le réalisateur précise en effet : "Suite à des lettres que j'ai reçues de la part des femmes qui me reprochaient de ne pas décrire leur condition avec lucidité, de créer une image idéale de la femme vue par le regard de l'homme, j'ai décidé de changer de type d'héroïne. Et Kiki est apparue. [...] Dans la ville où elle s'installe, elle va rencontrer un grand nombre de problèmes propres aux femmes d'aujourd'hui, indépendantes financièrement, mais non moralement."

Du livre au film Modifier

Le film de Hayao Miyazaki est inspiré d'un court roman de Eiko Kadono, intitulé Makô no Takkyûbin (La messagerie de l'ensorceleuse). On y retrouve les bases du film : le voyage initiatique de Kiki à 13 ans, son travail à la boulangerie... Eiko Kadono a écrit une suite quelques années plus tard, dans laquelle Kiki continue son travail de livreuse : La messagerie de l'ensorceleuse 2 : Kiki et ses nouveaux tours.

Des pays étrangers... Modifier

Hayao Miyazaki s'est inspiré de paysages étrangers à son Japon natal pour les décors de son film. Ainsi, les paysages de Kiki la petite sorcière sont inspirés de l'Italie, et les enseigne des boutiques sont d'inspiration autrichienne. La ville de Koriko est inspirée de Lisbonne, Paris, San Francisco et Milan.

(Source : AlloCiné)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.